Les   Pratiques

 

Des pratiques pour se reconnecter au rythme cosmique et

de l'Univers, un bio-rythme naturel.

 

A I Ś V A R A     Y O G A

 

LE MANTRA de la GAYATRI

 

LES CONJONCTIONS

 

LA MEDITATION du "OM"

 

 

 

 

A I Ś V A R A     Y O G A

signifie « Faire descendre la lumière dans la vie »

une pratique de Groupe régulière


Transmises par ŚRI TATHĀTA, Grand Sage vivant de l'Inde, la pratique Aiśvara Yoga est animée par un(e) pratiquant(e) confirmée et formée.


Pratique de groupe, elle participe  à l’Équilibre CORPS-ESPRIT,

Aiśvara Yoga comprend les exercices de :
   * Respiration : détente, purification du corps
   * Méditation : ressentir la paix intérieure
   * Mantras : répétitions de sons sacrés
   * Bhajans : chants dévotionnels sacrés de l'Inde

Le Yoga c'est quoi ?

"Yoga" est un mot sanskrit qui signifie "Union". 
Être en Yoga, ou "faire du yoga" ne signifie donc pas uniquement pratiquer des postures pour saluer le soleil, mais de faire le lien avec Soi, ce qui nous entoure ou encore avec le divin.

"Le Yoga" est la discipline issue des Védas, textes sacrés de l'Inde ancienne. Il en constitue l'aspect pratique dédié à la réalisation de soi par un certain nombre de pratiques physiques, énergétiques, morales ou spirituelles.
D'où l'existence de plusieurs types de Yoga qui sont une facette de cette reliance au divin :
* Jnana Yoga : Yoga de la connaissance
* Bhakti Yoga : Yoga de dévotion
* Kriya ou Hatha Yoga : Aspect physique avec les postures
* Karma Yoga : Karma de services

Quelle est la signification réelle "Aisvara Yoga" ?

Sri Tathata en parle ainsi :

" Aisvara Yoga prépare aux grandes réjouissances de l'existence, c'est une plateforme, une porte pour accéder aux plans supérieurs de l'existence. Dans le futur toute l'humanité passera par cette porte appelée "Aisvara Yoga"....Cette pratique va nous aider à dépasser le temps présent et ses souffrances et intégrer nos vies avec la conscience divine".

 

 

LE MANTRA DE LA GAYATRI

O ṁ    b h ū r b h u v a ḥ   s v a ḥ
t a t     s a v i t u r    v a r e ṇ y a m
b h a r g o   d e v a s y a   d h ī m a h i
                              d h i y o   y o n a ḥ   p r a c o d a y ā t  
                          (Ṛgveda II-62-10)

 

Le mantra de la Gayatri est un Mahamantra issue du RigVeda (III,62,10).

"Maha" est un terme sanscrit qui signifie "Grand ou très Grand".

 

Il s'agit d'un mantra formé de 24 syllabes. Il est dit que la sagesse est contenue à l’intérieur de ses puissantes syllabes sanskrites.

 

Ce mantra a été transmis par les Rishis, ces êtres éclairés de la Tradition Multimillénaire Indienne, pour élever la conscience de l'Être Humain.

Il permet de faire les choses en conscience, et apporte la lumière dans nos actions et au mental humain.

 

Dans la tradition, il était transmis en secret par le maître au disciple le jour de l’initiation. Cependant il est devenu depuis un certain temps public, avec l’idée que sa récitation peut aider un très grand nombre de personnes.

 

C’est un mantra d’illumination, dont il existe de multiples traductions. L’on peut proposer la traduction suivante, adaptée d’un enseignement de Śrī Tathāta du 5 août 2011 :

 

Une  Traduction de ce mantra :

 

Il existe plusieurs traductions du Gayatri Mantra.

 

On peut proposer la traduction suivante, adaptée d’un enseignement de Śrī Tathāta du 5 août 2011 :

 

" Reconnectons nos 3 corps de base (physique, énergétique, mental) avec les plans correspondants de l’Univers ;  Puisse l’énergie du soleil éveiller en nous l’énergie du Suprême [dont elle est le reflet] ;
nous invitons par la méditation cette splendeur rayonnante à nous diviniser… ;
… jusqu’à l’Intelligence divine, la pleine illumination."

 

On dit que le sens réel reste une énigme, bien que les mots soient en apparence transparents. Les termes sanskrits permettent en effet d’orienter la traduction vers des niveaux différents de compréhension …

 

Approche des termes eux-mêmes :

  • OM : Le son primordial, à l’origine de la Création.

  • BHUR : La terre, ce qui est grossier.

  • BHUVAH : L’atmosphère, l’éther, le monde subtil.

  • SVAHA : Le ciel, le monde au-delà de Bhuvah, le monde causal.

  • TAT : « Cela » qui qualifie l’Ultime Réalité qui ne peut être décrite.

  • SAVITUR : Représentation du divin SAVITRI, le pouvoir vivifiant contenu au sein du soleil.

  • VARENYAM : Adorer.

  • BHARGO : Rayonnement, lustre, illumination.

  • DEVASYA : La splendeur divine ou la Grâce.

  • DHIYO : Les pensées, suggère plutôt les fruits de la conscience.

  • DHIMAHI : La vénération ou méditation sur le Seigneur.

  • DHIYO : La conscience

 

 

 

LES CONJONCTIONS

 

Śrī Tathāta a expliqué, à partir du mahayaga de février 2009, qu’il y avait, chaque 24 heures, cinq temps spéciaux qui étaient des entre-deux et au cours desquels la lumière-énergie cosmique se manifeste plus intensément.

 

Ces moments sont :

  • environ 3 heures avant le lever du soleil :  l’énergie divine nous donne la Connaissance Éternelle.

  • le moment du lever du soleil : l’énergie divine qui descend réveille la vie, le mental, l’attention consciente.

  • midi solaire : l’énergie nous apporte la force et la justesse pour notre travail, pour notre action, elle apporte les bons aspects pour notre vie incarnée.

  • le coucher du soleil : l’énergie divine nous purifie et nous libère des fardeaux de la journée

  • minuit solaire :  l’énergie divine nous mène jusqu’au Suprême.

 

Il est idéal de faire une brève méditation à deux ou trois de ces moments, au moins le moment du lever et celui du coucher du soleil (et si l’on veut aussi midi-heure solaire).

 
 
 
 

LA MEDITATION du "OM"

 

Cette pratique simple consiste en la récitation de 7 oṃ longs, suivie d’un temps de silence ; elle peut se faire seul, en famille ou en groupe.

 

Une version plus élaborée est comme suit :

 

  • Réciter 7 oṃ longs en imaginant que notre conscience monte jusqu’au plan suprême

 

  • Méditation assez brève où l’on imagine que l’on fusionne avec la lumière,

 

  • 7 oṃ longs où l’on imagine qu’on redescend, en amenant la lumière, vers les 3 plans de conscience habituels,

 

  • puis quelques instants de méditation pour diffuser par la pensée cette lumière en soi, dans nos 3 plans habituels (mental, corps énergétique et corps physique), de façon à les purifier, les illuminer progressivement.

 

 Cette méditation peut se conclure par un petit moment où l’attention est au niveau du coeur, où l’on ressent l’harmonie et l’unité avec toute la création.

© 2015 - 2019: Tout droit réservé Tathata Vrindham Rhône-Alpes